Parafe-logo
Avec Parafe, PASSEZ RAPIDEMENT LES FRONTIÈRES.
Partagez parafe à un ami
logo-google logo-twitter logo-facebook
Accueil / Actualités

PARAFE en vol de croisière

Quel voyageur n’a pas rêvé d’éviter les files d’attente dans les aéroports lors d’un passage à la frontière ? Aux aéroports de Paris, le système PARAFE le permet. Grâce à un dispositif moderne alliant le contrôle automatisé du passeport et la biométrie, il suffit désormais de quelques secondes.

 

 

Un peu plus d’un an après son lancement le 19 octobre 2009, le système de passage automatisé rapide des frontières extérieures (PARAFE) connaît un vif succès. Près de 65 000 voyageurs se sont inscrits pour bénéficier de cette facilité. Le système permet en effet, lors de déplacements en avion, de passer la frontière en quelques secondes (une vingtaine). Il suffit d’emprunter un sas automatique qui identifie le passager grâce à son empreinte digitale. Les voyageurs évitent ainsi les files d’attente liées au contrôle manuel des passeports. Au mois de février 2011, près de 217 000 passagers ont emprunté les sas PARAFE à Roissy et Orly, les deux aéroports actuellement dotés du système.

Le projet PARAFE a été lancé en 2007 par le ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire. Outre ce dernier, ce projet interministériel a réuni pendant deux ans, pour sa préparation, le ministère de l’Intérieur, notamment la police aux frontières, mais aussi le ministère des Transports et Aéroports de Paris (ADP), entre autres. L’idée était de trouver un moyen de fluidifier les flux de passagers lors du contrôle frontalier, grâce à un procédé alliant rapidité et modernité, sans pour autant négliger la sécurité.

Pour bénéficier de PARAFE, il suffit de s’inscrire, volontairement et gratuitement, dans un salon situé dans l’un des terminaux des aéroports parisiens, Roissy-Charles-de-Gaulle ou Orly. Un policier y relève alors les empreintes digitales du passager, puis les intègre dans la base de données PARAFE. Cette inscription permet ensuite de s’assurer, grâce à un contrôle optique de l’empreinte digitale, que la personne qui franchit la frontière est bien titulaire du passeport présenté.

Pour profiter du dispositif, il faut être citoyen majeur de l’Union européenne, de l’espace économique européen ou de la Confédération suisse, voire ressortissant majeur des autres États, résidant d’un État membre de l’Union européenne et titulaire d’une carte de séjour européenne portant la mention : « membre de famille d’un citoyen de l’Union européenne ». Il faut également disposer d’un passeport en cours de validité doté d’une bande de lecture optique.

Les données personnelles des personnes volontairement inscrites sont conservées cinq ans. Elles peuvent à tout moment être modifiées ou supprimées à la demande du passager, notamment lorsque ce dernier souhaite renoncer au bénéfice du dispositif.

PARAFE devrait connaître un important développement. En effet, les titulaires d’un passeport biométrique français pourront prochainement emprunter les sas sans inscription préalable.

 

 

Fil D'actu

Toutes les actus

Espace documentaires

Dépliant d’information sur PARAFE

Questions fréquentes

Vous possédez un passeport biométrique français

Vous ne possédez pas de passeport biométrique français

Tous les docs

Parafe en vidéos

Innovations services PARAFE à l'aéroport de Marseille Provence

Innovations, services, PARAFE à l’aéroport de Marseille Provence

Plus de vidéos